El tiempo en La Gomera
Espace clients


Europe / Espagne / Canaries / La Gomera /
     

La commune de Valle Gran Rey

Loin de la zone de développement touristique de Valle Gran Rey, les logements proposés par Ecotural La Gomera sont situés dans la zone rurale, essentiellement dans la partie haute de la comune comme Las Hayas ou Arure.

Vista panorámica de Valle Gran ReyLa commune de Valle Gran Rey correspond au canton préhispanique de Orone, où le roi guanche le plus puissant avait élu résidence, et l'on y rencontre encore d'abondants vestiges de ce passé. Après la conquête, l'occupation du territoire commença par la zone haute, où les comtes de La Gomera situèrent une de leurs résidences principales. En 1812, avec la séparation du territoire de Chipude, la capitale de la nouvelle entité fut installée à Arure qui donna son nom à la commune.

L'occupation de la zone basse, la vallée proprement dite, ne se fit pas avant la seconde moitié du XVIIIème siècle, et se développa avec l' introduction des cultures de bananes et de tomates pour l' exportation, à la fin du XIXème. Ceci donna un essor économique et démographique important à la zone côtière, où s' implantèrent les principaux noyaux d' habitation de la commune, Vueltas et La Calera, amenant la création de la capitale de Valle Gran Rey en 1950.
Haut de page

Actuellement, la majeure partie de la population habite sur les flancs du barranco, entre de petits jardins et des palmiers dattiers qui forment un paysage enchanteur. Vueltas abrite un petit port qui est resté la base d' une importante activité de pêche.
Au-delà de la vallée se situent les hameaux de Taguluche, Las Hayas y Arure, ces deux derniers étant proches du Parc National de Garajonay.

Sendero bajando desde el CercadoLe relief escarpé de la commune, avec ses profonds ravins et ses falaises verticales, comme celle de La Mérica, a conditionné les communications jusqu'à une date récente : pendant longtemps existèrent seulement des chemins escarpés et sinueux, qui sont devenus aujourd'hui un authentique patrimoine pour les marcheurs.

La base économique traditionnelle est restée l' agriculture d' exportation et la pêche artisanale sur la côte, et les cultures d'autosuffisance (pommes de terres, légumes du potager) sur les terrasses étroites de l'intérieur.
Pour cette terre agreste, les palmiers sont un complèment non seulement paysager et culturel, mais également économique, avec les dattes, l' extraction du guarapo, et l' utilisation des palmes pour l'artisanat.

Playa de la PuntillaCependant l' agriculture comme la pêche ont perdu de l'importance ces dernières années devant le développement d'un tourisme de résidence et de visite, grâce aux conditions climatiques, aux plages de sable noir (La Playa , Playa del Ingles et Araga), à l'attrait du paysage et à l'émergence d'une offre de logements économiques avec les maisons rendues vacantes par l'exode rural.
En parallèle se sont construits de nombreux appartements à la Puntilla et à la Playa, et les services reliés au tourisme se sont multipliés.


Sentiers :
- plateau de la Mérica, las Hayas, ..
(carte des sentiers à la boutique du CIT, nous contacter) Principaux lieux d'intérêt de la commune :
- le hameau de Arure ,
- la chapelle de San Nicolás de Tolentino, structure original de 1515,
- la chapelle de la Adoración de Los Reyes, edifiée également en 1515 , mais modifiée au début du siècle,
- falaise et plateau de La Merica,
- plages de La Playa, Playa del Ingles et de Argaga

Pour plus d'information :
web de la mairie pour le tourisme alternatif Haut de page

Accueil - Acantur - Canaries - Météo
La Palma - La Gomera -

F 11 ->
Usuario:    
Contraseña: